novembre 2009 (4)

dimanche 29 novembre 2009

FIche toi toi-même

Lire la suite

Partage

mardi 24 novembre 2009

[A VOIR IMMEDIATEMENT], Voici le vrai visage du H1N1....

 […]

Lire la suite

Partage

lundi 23 novembre 2009

La Ligue Odebi appelle à dénoncer les miliciens de l'HADOPI

Le gouvernement Français vient de créer une milice privée en dehors de tout contrôle judiciaire donc en dehors du contrat social qui nous lie : HADOPI est une malversation législative qui porte une atteinte intolérable à nos droits les plus élémentaires.

La mise en place d'une telle structure est une insulte à la démocratie Française et à l'intelligence de ses citoyens.

Nous rappelons qu'HADOPI sera composée de collaborateurs ayant "force de loi" sans qu'à aucun moment les victimes ne puissent contester les agissements de ces assimilés fonctionnaires devant un tribunal, vu qu'HADOPI interdit le droit à la défense en mettant en place des procédures simplifiées où aucun citoyen ne pourra se défendre convenablement.

le projet Hadopi 2 donne aux agents employés et désignés par les organismes privés de défense des droits d'auteurs (ALPA, SACEM...) le même pouvoir de constatation de la matérialité des infractions qu'un agent de police.

Autrement dit, un agent de la SACEM inscrit sur un réseau P2P comme emule va proposer au téléchargement des ?uvres musicales récentes. Toute personne se connectant pour télécharger aura ainsi son adresse IP identifiée puis l'agent demandera au fournisseur d'accès les coordonnées (nom et adresse) correspondant aux adresses IP .

Lire la suite

Partage

samedi 21 novembre 2009

FRANCE 2 devient une simple courroie de transmission du gouvernement avec un reportage d?Envoyé Spécial bidonné

La Ligue ODEBI a regardé avec intérêt le reportage d?Envoyé Spécial sur la problématique du téléchargement illégal diffusé le jeudi 19 novembre . Alors que nous espérions avoir droit à un reportage de qualité s?attaquant aux nombreux problèmes d?une loi inadéquate et déjà dépassée nous avons assisté à un ramassis d?énormités et une caricature honteuse de l?internaute français, considéré pendant toute l?émission comme un criminel. Tout juste du niveau d?un reportage commandé par le gouvernement à sa chaîne publique étant donné que visiblement les journalistes responsables de cette propagande n?ont pas jugé bon de vérifier les chiffres utilisés par le ministère de la Culture au cours de sa promotion de la loi HADOPI.

En effet le reportage cumule les contre-vérités :

Tout d?abord les journalistes entament l?émission en prétendant que la France est le premier pays "pirate" au monde ce qui est une absurdité aussi grosse que les ficelles qui suivront. Les sites spécialisés avaient déjà critiqué cet argument, totalement faux, alors qu?il était utilisé par le ministère de la Culture.

Lire la suite

Partage