juin 2010 (3)

mercredi 30 juin 2010

Pétition pour une radio publique

Je relais cette pétition qui est importante à mes yeux, et que je viens de signé POUR UNE RADIO PUBLIQUE INDEPENDANTE Nous, auditeurs-trices et salarié-e-s de Radio France (France INTER, France INFO, France BLEU et ses 42 locales, France CULTURE, France MUSIQUE, LE MOUV?, FIP) refusons la main mise  […]

Lire la suite

Partage

dimanche 27 juin 2010

Désormais l'astuce pour migrer de DotClear 2.2 à Wordpress 3.0

Voilà après mis à jour mon blog dotclear sur la dernière version qui va sortir, que je n'ai pas plus trouvé amélioré. Bien que je sais qu'ils avaient annoncés peu d'amélioration visuelle. J'me suis laissé tenter par la nouvelle monture de WP 3.0 , qui franchement est un sacré bijoux. Surtout quand  […]

Lire la suite

Partage

vendredi 4 juin 2010

Communiqué Odebi 03-06-2010 :: Bal des faux-cul dans la branlosphère : à qui profite le crime? Avec la Licence globale, Zac n'aurait pas été poursuivi.

Étant donnée l'agitation d'une certaine blogotwittosphère à la suite d'un billet d'un transfuge de la Ligue Odebi au sujet de l'affaire Wawamania, une mise au point s'impose :

Primo, oui, Zac s'est fait toper, et oui il a gagné de l'argent en travaillant sur une board. C'est évident, et tout le monde le sait très bien depuis le départ. Ce qui est en revanche étrange -à première vue- c'est que certains s'en étonnent...

Cela étant, il est apparu qu'un groupuscule estime, et tente de convaincre, que Zac serait le "mauvais martyr" de la "Cause" anti-hadopi, et a ensuite man?uvré, entre autre pour ériger le transfuge, qui fait depuis quelques ménages pour la Quadrature, en "bon martyr", profitant du ddos dont ce dernier a fait les frais, ainsi d'ailleurs et par effet de bord qu'un certains nombre de sites de ses propres clients.

Le twittogroupuscule a ensuite décrété que la Ligue et le PP devaient condamner cette lâche agression, "atteinte à la liberté d'expression", sous peine "d'être fichu". Décret tout simplement ridicule, dès lors qu'au moment même où le groupuscule faisait naître son "martyr du ddos" via la cuicuisphère, ce dernier menaçait publiquement de représailles suédoises, voire en privé de façon beaucoup plus explicite, ce qu'il aura peut-être le courage de confirmer. Le Tarif syndical de la riposte est connu : cent fois la bande sucée. Le "bon martyr" a donc deux poids et deux mesures : <a href=https://www.odebi.org/documents/Lesddoscpasbien.pdf>L'opération Baylout</a> l'amuse beaucoup, en revanche manger cette médecine l'amuse moins.

Concernant le billet initial du transfuge, qui se présentait comme une "enquête en une nuit" sur wawamania, son peu de sérieux a très vite été dénoncé sur  <a href=http://www.wareziens.info/forums/viewtopic.php?pid=18769#p18769>wareziens.info</a> : des preuves qui n'en sont pas, ou que n'importe qui aurait pu forger à coup de pastebin. Dans cette affaire, où la police et la justice font leur travail, il est assez symptomatique de voir des blogueurs, comme Epelboin par exemple, jouer les supplétifs zélés des forces de l'ordre en tentant de démontrer à partir de statistiques de traffic que Zac aurait gagné des sommes considérables. Cela étant, le nouvelobs a <a href=http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/vu-sur-le-web/20100602.OBS4897/l-affaire-wawa-mania-enflamme-la-communaute-anti-hadopi.html>publié des informations</a> infirmant ces élucubrations, et confirmant les informations dont la Ligue disposait depuis le départ. Ces enquêtes citoyennes parallèles publiées par une poignée de blogueurs zélés ont des relents inquiétants, et leurs médiatisations visent entre autres à influencer le procès en cours.

On assiste à l'éclosion d'un discours schizoïde : les ddoss genre baylout, pour défendre the pirate bay sont acceptables, le ddos contre le transfuge non. Les gains de tpb sont acceptables, ceux de zac non. A cet instant, l'idéologie entre en jeu : tpb sont de nobles pirates avec une vision politique donc un financement "propre", quant à Zac, il se ferait de l'argent, mais n'aurait pas le droit d'avoir sa vision politique ou une quelconque idéologie. Cette arrogance du groupuscule, qui se croit en position d'octroyer à tel ou tel le droit d'avoir une réflexion politique, met en évidence une pensée groupale dissociée de la réalité.

Ce positionnement est d'une grande lâcheté, et d'une grande hypocrisie au regard de la situation globale. Lâcher Zac est un acte d'une rare inélégance, au service qui plus est d'une man?uvre politique peu glorieuse.Vous êtes tous des pirates. ça c'est la réalité. On feindrait tout à coup de s'apercevoir que les échanges de contenus nécessitent des machines, de la bande passante et des gens pour les gérer, et donc de l'argent? Et Zac serait un vilain receleur? Mais d'où vient l'argent au départ, si ce n'est de _vos_visites, qui permettent des revenus publicitaires? Lâcher Zac, c'est en faire un bouc émissaire de _vos_ actes.

Lire la suite

Partage